Le Tourneur de Page, tome 1 : Passage en Outre-Monde - Muriel Zürcher

Publié le par douline

La vie sous la Bulhavre est sévèrement réglementée.
Aussi, le jour où Alkan bricole une planche à roulettes, il n'a d'autre choix pour la tester que d'enfreindre la règle du couvre-feu. Et c'est juché sur son engin qu'il heurte de plein fouet Liriana. Pire ! Il brise sa misphère, cet élément greffé sur le ventre à la naissance des enfants et contrôlé à distance par les tourneurs afin de réguler l'état de santé physique et psychique des habitants. Liriana lui révèle qu'elle s'est enfuie en Outre-Monde après s'être résolue à arracher sa misphère.
Malgré les risques, Liriana et ses compagnons reviennent régulièrement dans la Bulhavre pour aider les fugitifs. La tourneuse alpha Iriulnik les traque sans répit.

tourneurLe Tourneur de Page démarre sur les chapeaux de roues avec la casse de la misphère de Alkan. A partir de là, le récit n'aura plus une once de temps mort et les évènements s'enchainent avec dynamisme. On suit Alkan dans sa découverte des utilisations de la misphère sur les individus qui n'est pas aussi parfaite que ce que l'Etat souhaite faire croire, sa fuite en  Outre-Monde, la tentative de retrouver son frère ainsi que la vérités sur les dessous du gouvernement. L'univers est vraiment très bien construit et profond, j'ai apprécié découvrir le fonctionnement de la Bulhavre et une partie de l'Outre-Monde, j'ai hâte de découvrir les Terre de l'Est dans le second tome. Bref, à chaque chapitre des révélations ou de l'action fait que l'on ne s'ennuie jamais ! J'ai vraiment dévoré ce roman et j'ai plus que hâte de lire la suite, surtout que l'auteure nous donne une fin monstrueuse de cliffangher pour chaque personnage.

 

Pour ce qui est des protagonistes, on en suit environ une dizaine, que ce soit les gentils ou les méchants.

J'ai vraiment beaucoup accroché aux deux frères, Alkan et Tahar. Tous deux sont plein de courage et très liés, j'ai trouvé leur relation vraiment touchante.

Nous avons aussi le groupe de Liriana que nous apprenons à connaître petit à petit en même temps que Alkan. Tous sont foncièrement gentils, ils accueillent Alkan à bras ouverts et lui offre un toit. On en apprend pas énormément sur eux au final et cela m'a empêcher de m'accrocher à eux autant qu'aux deux frères mais je suis tout de même impatiente de savoir ce que le destin leurs réserve car leur avenir ne semble vraiment pas tout rose.

Durant quelques chapitres, nous suivons aussi Iriulnik et son compagnon. Ce sont des personnages particulièrement cruels et mesquins. J'ai trouvé qu'ils avaient beaucoup de charisme pour des méchants d'un roman jeunesse.

 

L'écriture est très dynamique et est pour moi l'un des gros points positifs du livre, on ne peut s'empêcher de tourner les pages.

Les chapitres sont courts et ne suivent pas toujours le même groupe de personnages nous obligeant à les enchainer pour savoir ce qu'il va arriver à l'un ou l'autre groupe.

 

En bref, même si ce n'est pas un coup de coeur, notamment à cause des personnages qui reste trop dans leurs rôles de gentils ou de méchants, on en est vraiment pas loin ! Une dystopie jeunesse qui vaut le détour ! A lire de suite !

La suite du Tourneur  de Page devrait sortir à la rentrée prochaine (donc courant septembre ou octobre), vivement !

 

Points forts :

Un univers paticulièrement intéressant

Des protagonistes et personnages secondaires attachants

Un récit sans temps mort

Une écriture dynamique

 

Point faible :

Des personnages pas assez nuancés

L'attente pour la suite

 

31

 

 

 

Difficile à lâcher !

Publié dans Jeunesse-Young-Adult

Commenter cet article